Allumer une bougie à la maison ou à l’église

Lorsqu’un chrétien allume une bougie c’est, pour lui, le rappel que Jésus est « la lumière du monde » Jean 8,12. Ce geste symbolise la prière qui cherche à monter vers Dieu. C’est un acte de dévotion qui trouve sa source dans les Ecritures et dans la Tradition vivante de l’Eglise.

Dès le commencement de l’histoire de son peuple Dieu ordonne à Moïse de placer dans le Temple, lieu de sa demeure, un candélabre qui doit brûler perpétuellement (Ex. 40,24). Pour le psalmiste cette lumière est la Parole de Dieu qui éclaire les pas de l’homme (Ps 119,105).

Les premières communautés chrétiennes allumaient des lampes pendant les offices pour évoquer la présence de Jésus, lumière pour éclairer les nations (actes 20,8).

Au 7ème siècle, Tertullien rapporte que les chrétiens célébraient tous les offices avec des cierges afin de représenter le Christ.

Saint Jérôme ajoute que des bougies sont allumées pendant les offices comme signe de joie.

Saint Sophrone, patriarche de Jérusalem, explique que les cierges représentent la lumière éternelle et la lumière qui rayonne du juste.

Alors, pourquoi allumer un cierge aujourd’hui ?

  • Il me rappelle Jésus, Lumière du monde.
  • Il montre mon désir de rester en lien avec Dieu au-delà de mon temps de prière.
  • Il me relie à Dieu, moi qui ne sais pas prier ; il est mon cri vers Lui lorsque je ne sais plus comment m’exprimer.
  • Il me permet de rappeler le caractère radieux du saint que je prie. Il est appelé « fils de la lumière (Jean 12,36) ». Saint Siméon au 15ème siècle « que l’on allume aussi des cierges devant les icônes des Saints par honneur pour leurs bonnes œuvres ».
  • Il me recentre, par sa flamme, sur Jésus et me permet de prendre du temps avec lui.
  • Il est le signe de mon amour débordant et brûlant pour Dieu et mon prochain.
  • Je participe, par ce geste, à la vie de ma paroisse.

Dans les églises de nos paroisses, nous avons une proposition importante de bougies dédiées à Jésus (Sacré-Cœur, veilleuse pour l’extérieur), Marie (Sainte Vierge, N.-D. de Lourdes) ou un de nos Saints patrons : Ste Anne, St Antoine, St Aubin, le Curé d’Ars, St Jean Paul II, St Joseph et Ste Thérèse.

Côté pratique :

Les cierges et veilleuses, une fois payés en liquide ou par carte bancaire (uniquement à la Collégiale actuellement), sont à installer sur les supports métalliques à piques.

Les bougies sont éteintes le soir à la fermeture de l’église pour des raisons de sécurité. Elles sont rallumées le lendemain matin.

Dans trois mois, nous passerons aux cierges 100% recyclables. Les supports, actuellement en plastiques, seront en fibres végétales.