Pour lutter contre la torture dans le monde

Samedi 26 juin prochain, sera célébrée la journée internationale du soutien aux victimes de la torture.

La torture est déclarée crime contre l’humanité et reste pratiquée dans de nombreux pays du monde. Pour permettre l’arrêt de ce fléau, nous pouvons agir chacun à notre niveau. Depuis 1974, il existe une association œcuménique, l’ACAT (l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) qui combat pour l’éradication de cette ignominie.  Cette association a du poids puisqu’elle permet par son action,

  • L’amélioration du traitement des prisonniers
  • la révision de  procès d’innocents injustement accusés
  • des libérations

Il semble sûr que si c’était mon père, ma mère, mon frère, ma sœur, ma femme ou un de mes enfants qui était torturé, je ne vivrais plus, je ne dormirais plus, je remuerais ciel et terre pour la ou le sortir de cet enfer.

Alors, pour cinq minutes une fois par mois, une fois par semaine pour ceux qui ont plus de temps, nous pouvons imprimer le courrier de soutien proposé par l’Acat. Il nous restera à le dater le signer et  à l’envoyer au responsable du pays concerné ainsi qu’à son ambassadeur en France, tout est préparé par l’Acat, c’est simple et de plus, nous prierons pour la personne qui vit injustement la torture. Les dictateurs ont peur de la publicité faite sur leurs actions que le monde entier, maintenant, désapprouve.

Pour avoir les propositions de courriers à faire, il suffit d’aller sur le site acatfrance.fr et d’adhérer pour 24€ pour l’année.

« Ce n’est pas de votre faute si la torture existe, mais si elle recule dans le monde, c’est grâce à vous. »

Exemple de courrier à télécharger ici