Retour sur… La récollection de l’EAP

Les 18 et 19 aout l’Équipe d’Animation Pastorale (EAP) a vécu un temps de retraite de 24h à l’abbaye de Bellefontaine. En voici quelques échos :

« L’arrivée dans ces lieux, nous invite à la paix et à la sérénité. La présence des moines y est pour quelque chose. J’ai apprécié ce temps d’arrêt pour regarder nos paroisses dans les yeux et préparer l’avenir. Le temps où chacun a pu dire son histoire et son attachement au Christ a été très beau et d’une grande richesse. On perçoit le Christ à l’œuvre au cœur des fragilités, des épreuves de chacun. Cette journée passée ensemble a eu le mérite d’être décontractée, l’humour était de mise mais aussi la prière, l’écoute, la volonté de servir notre Église. La présence de Paul Antoine notre nouveau pasteur, son sens de l’écoute sans parti pris, sa capacité à voir et à reconnaître les charismes des uns et des autres, présage une vie de paroisse qui se tourne résolument vers l’avenir, l’Esprit nous précède Merci aux uns et aux autres pour cette belle aventure. » Gérard

« J’ai apprécié de me mettre à l’écart sous le regard du Christ pour pouvoir mieux avancer ensemble en équipe. Nous avons pris le temps de la prière et de l’échange constructif. Ce temps donne du souffle pour démarrer une année et pour faire vivre nos paroisses » Françoise

Le programme de notre rencontre était simple :

1 / Un temps de discernement de l’Esprit. Quels sont les atouts et les charismes de nos deux paroisses ?

2/ Un temps de partage de foi. Qui est le Christ pour moi ?

3/ Un temps de souhaits structuraux. Quelle gouvernance de nos paroisses ? Qu’attendons-nous de notre curé et qu’attend-il de nous ?

Ces temps ont été ponctués par la prière des moines. Nous avons été portés par la belle spiritualité cistercienne http://www.bellefontaine-abbaye.com/la-communaute/spiritualite/index.html

Parmi les atouts de nos paroisses, nous avons cité :

  • La belle fidélité de toutes les « petites mains » qui œuvrent à ce que nos églises soient ouvertes et accueillantes.
  • L’affluence dominicale, estivale et lors des fêtes.
  • Une grande vitalité avec beaucoup de mouvements et de personnes engagées.
  • De belles églises et notamment la collégiale, actuellement, le monument chrétien le plus visité du département.
  • Un environnement magnifique.
  • Une réelle diversité des populations : paludiers, pêcheurs, commerçants, agriculteurs, cadres, jeunes retraités…

Le temps de témoignage de foi a été très fort, plein d’émotions et de confiance.

Pour les souhaits structuraux, la manière de travailler ensemble, notre demande était un respect et une écoute mutuelle et nous avons été comblés.

Voici en résumé ce que nous a dit notre futur curé :

L’EAP est un lieu où l’on cogite ; où l’on n’a pas peur d’avancer des idées et où l’on accepte d’être remis en cause. Elle se réunira désormais tous les 15 jours.

La règle première en pastorale, c’est écouter. Le Christ s’est tu durant 30 ans et a parlé seulement 3 ans : c’était la volonté du Père. Nous devons faire de même. Ecouter comme aussi dans la Règle de St Benoît.

Est-ce que les questions paroissiales sont au cœur des préoccupations des familles d’aujourd’hui ? Ce qui est pour nous central (la vie de notre paroisse) ne l’est pas pour la plupart des pratiquants. C’est bien d’en avoir conscience.

Comment vivre la synodalité dans nos paroisses ? La synodalité n’est pas une assemblée générale d’association, il ne faut pas confondre. Pour bien la comprendre , je vous invite à lire l’homélie d’ouverture du synode international du Pape François: rencontrer, écouter, discerner. https://www.vatican.va/content/francesco/fr/homilies/2021/documents/20211010-omelia-sinodo-vescovi.html

Et c’est, nous l’avons compris, pour mettre en œuvre ce « rencontrer, écouter, discerner » que Paul-Antoine Drouin commence par aller visiter ses paroissiens dans leurs quartiers.

L’EAP de Notre Dame La Blanche et Sainte-Anne du Pays Blanc

Étaient présents : 3 prêtres : Pères Paul-Antoine Drouin, Martin Zerbo, Hermann Maniakou II, 2 diacres : Gérard Péréon et Jean-Noël Logodin, 6 laïcs : Nathalie Gauche LEME (Laïque en Mission Ecclésiale pour le primaire), Carole de Montbrillant (Assistante paroissiale), Françoise Le Breton, Béatrice Laflèche, Véronique Le Ménager, Guillaume de Montgolfier. Absent pour raison de santé : Bruno Monnier.